Sélectionner une page

A PROPOS
de ce BD Blog

Ce qui définit le mieux ce bd-blog, c’est une approche constructive de partage de connaissances afin d’au mieux accompagner les enfants de parents trans, dans le respect de chacun.e.s.

APPROCHE COMMUNAUTAIRE LGBTQIXYZ

En même temps, le besoin de retrouver de l’humour, du soutien, et beaucoup de tendresses autour de la parentalité, en tant que personne trans me manque.
Alors je me suis mise en tête de partager des histoires vécues, aussi pour enlever le pathos en dessin et construire une base d’échanges sur ce sujet.

Il s’agit de tranches de vies,
elles n’engagent que ma façon de faire.

En rien il ne s’agit de propos dogmatiques, empiriques : je tâtonne et me questionne sans cesse … Il n’y a pas une façon, mais des milliers de réactions possibles !

Si vous souhaitez partager une expérience vécue, POSITIVE, sur ce sujet tant pour qu’elle soit illustrée que pour l’écoute vous pouvez  :

 

… ET APPROCHE DE VULGARISATION PLUS LARGE

Je cherche aussi à toucher un public qui ignore la logique implacable à laquelle nous pouvons être confronté.e.s : Si cette matière peut être utilisée dans un but pédagogique, tant mieux.

Dans cette démarche, la curiosité bienséante dans une approche de découverte respectueuse sur l’explication aux enfants de la transidentité est bienvenue.

Je vous invite à  poser vos questions en commentaires ou m’adresser vos questions.

4 hasards consécutifs …
Ce n’est plus du hasard ! 

 

Avant de créer Maman Trans, j’avais longtemps chercher en vain des ressources pédagogiques sur la transparentalité. La démarche état de pouvoir accompagner mon enfant. J’en ai trouvé en anglais, mais elles ne me convenaient pas pour la barrière de la langue vis à vis de ma fille.

J’ai le sentiment que l’écosystème associatif est relativement dense dans le milieu. Mais aucune association n’a pour but de soutenir les parents (trans) et leurs enfants. Il y a quelque chose à créer avec ce but, et les dessins peuvent être vraiment utiles comme support pédagogique.

Le second c’est la réconciliation avec le fait que mes dessins valent la peine d’être partagé, surtout grâce au soutien de ma partenaire et de ma fille, et un peu aussi grâce à Instagram.

 

J’ai aussi (trop) longtemps considéré que mes réalisations n’avaient pas d’intérêt.
Qu’elles suscitent aujourd’hui des envies de partage et de lecture m’encourage encore plus .

Et puis l’étincelle, c’est le troisième hasard, j’avais repris doucement le dessin depuis une année, enfin je me suis aperçue qu’il ne m’avait jamais quitté. Je croquais ma fille, ma copine, nos animaux comme ça, à mes moments perdus. Et Marie, mon amie, me dit alors que nous chillions le lendemain du 14 juillet : “Pourquoi tu les mets pas sur Internet tes histoires ?”.
Voilà, c’est parti comme ça !

(extrait ) Sortie de l’école, première planche partagée

Le quatrième et dernier hasard qui m’a incroyablement donné des ailes, c’est l’ami qui me demande 2 jours après la première publication si j’accepte d’illustrer ses recherches dans un livre : Ça m’a totalement boosté.

 

(extrait ) Lou, chronique des sexismes ordinaires

Cette longue digression pour vous raconter l’être humain et son contexte derrière les crayons.
C’est pour dire surtout qu’au delà des hasards j’ai l’envie de témoigner à travers notre microcosme familial du bon vivre ensemble qui existe. Et surtout d’en parler positivement et simplement, plutôt que le sensationnalisme ou le malheur de situations dramatiques de déchirements de familles, bien réelles cependant.
Cette volonté persiste donc, dans la narration des histoires du blog, et vient s’y ajouter aujourd’hui l’idée d’élaborer des planches pédagogiques pour pouvoir dialoguer avec les enfants où expliquer avec des mots qu’ils/elles comprennent ce qui peut se passer dans la tête d’une personne trans avant sa transition.