Sélectionner une page

anakin-mon-ptit-loup

On aura partagé presque 10 ans de vie commune. Tu es à la fois l’ami câlin qui m’aura réconforté quand le désespoir me prenait, le meilleur partenaire ever de toutes les pauses clopes, peut importe s’il vente pleuve ou neige,  …

… le curieux inspecteur des travaux finis qui vérifie si les plantes sont bien arrosées, le paisible qui aime regarder un film en soirée, sans me juger sur la qualité de ce que j’ai choisi, y compris les comédies romantiques, l’espiègle qui profitait de mon sommeil pour piocher dans les restes de mon assiette, celui qui réchauffait le lit et ronronnait contre moi en appréciant ma présence, et le matinal qui se réveille avant moi, et m’évite de traîner trop longtemps au lit, le tranquille aussi, qui apprécie le petit déjeuner et ma morne compagnie quand je bois mon café, le gourmand et ponctuel qui met moins de 7secondes à apparaître des que je viens d’ouvrir une boite de thon et ce, peu importe la distance ou le lieu (j’ai chronométré à plusieurs reprises pour être sure)…
Il y aussi dans notre relation un point crucial qui fait de toi un être cher, ta confiance en mon jugement. Jamais tu ne m’as tenu rigueur de mes gronderies, toujours tu as estimé que c’était rien et que ça ne méritait pas d’arrêter de s’aimer mutuellement ou de cesser d’aimer simplement être en présence de l’autre.
Cette confiance, est un acquis qui fait de nous des ami.e.s sincères l’une envers l’autre.
Aujourd’hui j’ai du prendre une décision cruciale à ta place. Je sais très bien que tu es un dur à cuire, même sans tatouage. Seulement la situation n’a fait qu’empirer. J’ai voulu croire le contraire à 3 reprises, j’ai été là pour toi, on t’a soigné, chéri, démontré que tu pouvais avoir confiance en nous pour prendre au mieux soin de toi. Tu as eu du mal au début, et comme à ton habitude tu m’as fait confiance et accepté avec douceur les soins bienveillants.
Maintenant je dois bien devoir admettre que même toi tu renonces …

 

162004.28318190_620X620

Tu as plein de noms, Rastachat, à cause de tes dreadlocks, poilu, chat-Meaux, chat-lopard quand tu fais une bêtise, gros pépère, Matou-Chat, choupinours, Rafiki aussi quand tu t’épilais précieusement le contour des roubi… celui qui restera c’est Anakin.
Et comme la Force est puissante dans ta famille, Mon chat, Je ne peux pas me résoudre à te dire adieu, ni même au revoir, ton absence serait beaucoup trop insoutenable.
J’ai d’ailleurs une surprise pour toi, tu vas pouvoir continuer à jouer dans mes bd.

Ces trucs que je passe des heures à faire avec des jouets qui roulent (crayons et feutres) et des jouets qui rebondissent (des gommes), avec Toi posé, impassible, chaleureux et confiant sur mes genoux, observant l’illustration prendre forme.

MAOUW006-web

Ca t'a plu ? tu en veux encore ?